L'aéroport d'Erbil: Que pensent Les Nations Unies du bombardement ?

L’aéroport d’Erbil: Que pensent Les Nations Unies du bombardement ?

L’aéroport d’Erbil: Le représentant du secrétaire général des Nations unies en Irak, Jenin Hennes Blashardt, a déclaré jeudi que le bombardement du siège de la Coalition internationale à l’aéroport d’Erbil dans le nord de l’Irak vise à attiser les tensions dans la région.

Le ministère de l’Intérieur de la région a déclaré, mercredi soir, dans un communiqué, qu’une attaque par un drone chargé de matière hautement explosive «TNT» avait visé une base de la Coalition internationale, dirigée par les États-Unis d’Amérique, à l’intérieur de l’aéroport. La frappe a causé des dommages matériels à l’un des bâtiments.

«Les événements de la nuit dernière dans la région du District kurde du nord de l’Irak sont un autre exemple de tentatives téméraires pour attiser les tensions et menacer la stabilité de l’Irak», a déclaré Blashart dans un tweet.

«Nous condamnons ces actes de violence et nous exhortons les gouvernements fédéraux et le District kurde du nord de l’Irak à agir rapidement et à s’unifier pour empêcher une nouvelle escalade», a-t-elle ajouté.

Au cours des dernières semaines, la fréquence des attaques s’est intensifiée, contre les forces et les intérêts des Etats-Unis ainsi que d’autres pays de la Coalition internationale luttant contre l’organisation terroriste «Daech». Ce genre d’attaque se produit désormais presque quotidiennement.

Si personne n’a revendiqué la responsabilité des attaques, Washington accuse tout de même les factions irakiennes armées liées à l’Iran d’être les instigatrices de ces frappes.

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *